Infos importante à savoir

Nous avons vue avec des moniteurs de close-combat et de la self défense depuis 1996, la création d'une foison de style.

 

La plupart sont très efficaces

Exemples:

-Boxe de rue (Paturel Robert)

- Krav maga

- Systema

- Jujitsu

- Silat

- F.I.S.FO Charles Joussot

et d'autres

 

 

et d'autres disparaissent très vite.

 

Pourquoi?

Acune efficacité

De la pub mensongère etc...

 

Après pour apprendre  les techniques de la self-défense, il faut avoir de bonne connaissance et le suivi d'un professeur pour plus tard suivre des cours sur un support DVD.

 

Le professeur aide son élève dans sa progression.

Évite les blessures et les erreurs à ne surtout pas faire.

 

Il y a aussi une bonne base à avoir pour la gestion du stress avec des exercices de simulation d'attaque.

 

Seriez-vous capable de faire confiance à une personne ayant appris la médecine que dans les livres.Sans aucune personne lui indiquant les bons gestes à faire.

 

Je ne crois pas.

 

Seriez-vous capable de vous défendre avec deux heures de cours en self-défense vidéo?

Non pour moi.

Les bases de la self-défense peuvent s'apprendre rapidement.

À peu près 8 mois, mais avec des experts.En étant seul, il est très difficile d'y arriver.

Que mon avis.Après il y a certainement des exceptions.Mais en Plus de 20 ans.J'ai jamais vue personne se débrouiller seul pour apprendre une technique de self

Pour réduire les chances d’être une victime, il ne faut donc pas avoir l’air d’une victime. «Marchez d’une attitude alerte, marchez dans un but, avec vos épaules en arrière», conseille Topalli. Adopter une telle attitude permettrait de réduire les risques d’agression, selon une étude du Journal of Applied Social Psychology (Journal de psychologie sociale appliquée). En apprenant à des femmes une façon spécifique de marcher, les chercheurs sont parvenus à réduire de façon durable leur vulnérabilité aux yeux de volontaires.

 

 

AVIS pratiquants 

 

William Legrand

 Conseil que je donne

Ensuite certainement à compléter

Tu dois laisser ton regard horizontalement et jamais verticalement, ne jamais baisser la tête ni courber le dos regarde bien au milieu du plexus solaire (la poitrine) et ses yeux, mais ne baisse pas les yeux, car la  personne  risque de voir en toi une victime.

Les agresseurs adorent avoir une maitrise psychologique sur une femme.

Deuxième phase pas trop insister sur le regard.Car la personne peut prendre cela pour une provocation à la rix.

Tu regardes la personne et L'écoute.Faire attention de pas de faire prendre au piège.Garde un distance de securite, plus l'agresseur et proche.Plus le ko peut être rapide.A la moindre occasion, je conseil la fuite si possible.

 

Certains arrivent mieux à voir les différentes attaques.

 

Tu as une autre version

Tu peux mettre des écouteurs et faire comme si tu entends personne,

Il est possible d'avoir un problème, soit la personne se vexe et attaque, soit elle ne fait plus attention à toi et ne fait plus rien.

Je prefere la 1, car tu vois ton agresseur et l'écoute. Tu peux aussi lui répondre. Mais ne jamais l'insulter sinon cela risque de devenir pire

 

 

Sophie Gauducheau 

Ben je sais pas...mais bon l... Ken un adversaire et en moyen 80 kg où quel que soit son poids on utilise son poids et sa force dans les déplacements ce qui nous demande moins d'énergie sans compter que la peur paralyse, car c'est l'inconnu. À force de pratique on. Prends confiance en soi .Pourquoi avoir peur de choses que l'on ne connaît pas certes dans une agression mais cela devient un réflexe tout à fait naturel après la défense que l'on a apprise et répétée tant de fois, ce qui va de soi que notre esprit l'imprégner et je pense Ken mettant les élèves dans une mm situation en excercise est favorable au déroulement de la confiance et du réflexe.

 

Après c'est ma façon de voir 

 

Akdjumbe Arts Martiaux 

 

si je peux me permettre d'un point de vue martial et non féminin :) l'une personne plus mince ou plus faible physiquement ayant en face une personne plus forte devra utiliser la force et le poids de son adversaire tout comme dans les judos l'aïkido le karaté et bien d'autres arts martiaux. Il faut accompagner le geste de l'attaque, l'absorber, et non essayer d'y aller avec force surtout si l'on sait d'avance que l'on ait moins fort physiquement. Et en accompagnant ce geste l'agresseur sera déséquilibré. après à l'agresser d'y mettre la contre-attaque qu'elle désire

Mais bien sûr il faut s'entraîner souvent afin que les gestes appris pendant les cours deviennent machinaux pour que lors d'un affront réel elle n'est pas de questions à se poser le geste sera devenu naturelle et avec la peur ou l'adrénaline il se peut que la personne ne se rende même pas compte de ce qu'elle vient de réaliser, car cela se passe généralement assez rapidement.

 

C'est avec ce genre de petit détail que même des mamies ont réussis à terrasser ou impressionner leurs adversaires. Sinon le mieux c'est de prendre la fuite j'espère que cela pourra aider.

 

 je pense aussi comme le dit Sophie que le fait de pratiquer fait qu'on a plus confiance en soi mais si la personne ne pratique pas assez par manque de temps il faut simplement se détendre(valable pour tous) rester le plus calme et détendu possible ce qui apaisera naturellement et davantage l'agresseur maintenant le fait de rester calme permet justement de mieux rester concentrer le regard fixer sur le plexus comme le dit William car ça permet d'avoir un angle de vue plus large que si l'on fixe que les yeux quand on fixe le plexus on voit de la tête aux pieds ce qui est plus avantageux et l'agresseur n'aura pas l'impression que l'on baisse le regard si l'on est a bonne distance bien entendu. Le fait de rester détendu permet aussi de mieux réfléchir alors que la peur paralyse et détendu le corps applique mieux les gestes répéter. 

 

 

Autre conseil certains blocages ou attaque simple qui s'effectue main ouverte et délicatement ou plutôt détendu peuvent se faire au quotidien dans les gestes de tous les jours (observer les gestes du Taïï-chï par exemple) ex: fermer la porte d'un placard ou une porte où passer le balai ou l'aspirateur valable pour les positions pour ceux qui portent des choses lourdes au lieu de s'abîmer le dos on a des jambes. 

 

Tout ça fait quotidiennement par les gens qui n'ont pas le temps de s'entraîner assez souvent pour que les gestes soient devenues machinales leur permettra de ne pas perdre les acquis au dojo ou autres lieus d'entraînement car justement comme le dit Sensei Funakoshi "rien n'est acquis définitivement". Il faut savoir aussi qu'il faut répété un même geste environ 500 fois pour que le muscle s'en souvienne et que ça devienne machinal donc ça en fait des heures d'entrainement. Mais tout le monde n'a pas le temps ou la santé adéquate ou le lieu ou l'envie ou l'argent ou autres pour pouvoir s'entraîner à ce stade.

 

 La détente finit par chasser la peur il faut que ces gens-là travaillent leur respiration par le ventre car elle a un rôle primordial c'est tout de même l'apport en oxygène pour tous notre corps donc si le corps est bien oxygéné il aura plus de facilité à se détendre est une personne bien détendue et une personne sereine et n'a pas de raison d'avoir peur et ça peut perturber l'agresseur.

 

 

Comment se défendre 

quand la peur vous submerge ?

 

Face à une agression imminente, vous devez pouvoir savoir comment se défendre efficacement, sans vous laisser submerger par la peur.

Plusieurs techniques comme :

le dialogue,

la manipulation,

l’intimidation,

la maitrise de soi,

certains sports,

ou encore des techniques de relaxation sont souvent pratiqués pour surmonter la peur en cas d’agression.

Comment contrôler la peur face à un danger ?

 

Tout individu, un jour ou l’autre, est confronté à la peur, notamment en cas d’agression.

Lorsque vous vous retrouvez dans une situation pareille, comment se protéger devient un souci vital.

Alors, prenez le temps de respirer à fond. Ensuite observez votre adversaire et essayez de dialoguer avec lui.

La panique est un sentiment normal à ce moment précis, mais destructeur si vous ne la surmontez pas. Vous pourriez poser des actes que vous regretteriez par la suite.

Comment se défendre avec la peur au ventre ?

Comment se défendre avec la peur au ventre ?

D’où l’importance de la confiance en soi qui demeure capitale pour réussir à dominer la peur.

Par conséquent, juste en intimidant votre adversaire, vous pouvez paraître courageuse.

Maître de ses émotions, il est plus aisé de savoir comment se battre.

Quelques aptitudes pour savoir comment se défendre face à un danger

 

Pour savoir comment réagir, la première chose à faire, c’est apprendre à avoir confiance en vous.

Si malgré la domination de votre peur et le dialogue, vous ne maîtrisez toujours pas la situation, sachez que vous pouvez riposter par l’attaque.

Cette méthode est à double tranchant : elle peut vous être bénéfique comme désavantageuse.

Vous ne savez pas comment va réagir votre agresseur.

Il peut en effet soit prendre aussi peur et s’enfuir ou alors mal percevoir votre menace et continuer de plus belle.

A ce moment, il n’est plus question de savoir comment se battre mais bien de choisir entre la fuite ou l’attaque.

En effet, ne dit-on pas que la meilleure défense, c’est l’attaque ?

Mais pour savoir comment se défendre efficacement et sans danger, tout est dans l »art d’avoir le bon réflexe au bon moment et cela ne s’improvise pas, même si c’est affaire de bon sens. Il existe tout un ensemble de techniques efficaces de self défense que vous pouvez découvrir dans ce site.

Gael Coadic pratique les arts martiaux depuis 1972 lui permettant d'obtenir des grades en kempo, ju jitsu, Karate Do ou Jiu-Jitsu Brésilien. Anciennement Instructeur de la Police Nationale il est le fondateur du Bugei et auteur de plusieurs livres. Il est actuellement Master/Coach de l'émission "Objectif Combat (France Télévision) - See more 

Je vois beaucoup de choses sur le sujet et parfois je fais des bonds. J’ai commencé à travailler sur un livre là-dessus et je pense qu’une mise au point s’impose.

 

La problématique de la self-défense

Se défendre efficacement (c’est-à-dire sauver sa peau et/ou celle d’autres personnes) et LÉGALEMENT (respect du Code Pénal), dans une situation où son intégrité (ou celle d’un autre) est menacée. Les circonstances de cette situation de légitime-défense peuvent être multiples : Une personne seule (homme, femme, enfant, jeune ou âgé, handicapé…) ou plusieurs personnes face à l’agression d’une ou plusieurs personnes, armées ou pas, de jour ou de nuit, par surprise ou pas, dans un lieu fermé ou pas, avec ou sans possibilité de fuite. La fonction de l’agressé et les conditions dans lesquelles il intervient peuvent aussi avoir une incidence (policier en intervention, militaire en temps de guerre…), etc.

 

Ce que je vois aujourd’hui

Des personnes ou des styles, des clubs ou des fédérations qui proposent des cours ou des stages selon des méthodes parfois éloignées de la réalité.

Toutes les fédérations d’arts martiaux/sports de combat proposent un système de self-défense :

- Ju-Jutsu,

- karate Jutsu,

- Kick défense,

- Savate Défense,

- Full-défense,

- etc.

 

Il y a également les styles spécialisés, comme le Krav Maga, le Penchak, etc.

 

Sans les nommer, il y a beaucoup de personnes qui s’improvisent prof de self-défense, avec des techniques non réalistes, sans application en situation, et sans respecter l’aspect légal.

 

Beaucoup de méthodes restent trop théoriques, par expérience je sais par exemple que peu de clefs sont efficaces debout. Il faut mettre les pratiquants en situation de stress et de combat à frappes réelles (contrôlées) et non juste de leur dire « si on te prend le poignet à 2 mains, fais ceci… ».

Ce qui ne vous arrivera jamais ! Une défense n’est réaliste que si l’attaque l’est aussi !

 

Certains styles issus d’un art martial ou d’un sport de combat n’abordent que la partie qu’ils connaissent :

- Coups frappés pour les boxes, karaté, taekwondo…

- Projection pour le judo… dans cette catégorie ils ont rarement une vision « globale » de la self-défense et peu d’applications pratiques.

 

Peu de styles connaissent et travaillent les frappes au sol et leurs défenses, par exemple.

N’oublions jamais que le but est de rester vivant !

Donc engager l’affrontement pour préserver son portefeuille n’est pas forcément la bonne solution.

 

Parlementer, céder à la menace ou fuir sont souvent de très bonnes options.

 

Concernant les armes, je pense qu’à mains nues face à un couteau, si on a le choix, le mieux est d’éviter le combat. Les attaques d’armes blanches « téléphonées » (ndlr : visibles de loin), comme en démonstration, n’existent pas dans la rue. Quant à désarmer un individu qui vous braque une arme à feu, ça tient souvent du fantasme. D’autant plus que, si celui-ci n’est pas stupide, il sait qu’il ne sert à rien de venir à bout portant et qu’il est plus efficace à distance. Il serait d’ailleurs intéressant dans les cours de self-défense d’intégrer une formation sur les armes.

 

Et pour finir il y a ceux qui sont « un peu trop » efficaces ! Je vois partout des vidéos ou des images démontrant comment se défaire d’un agresseur, à grand renfort d’une dizaine de coups de poing dans la bouche et de rafales de coups dans les parties génitales (quand je vois l’effet que fait simplement un coup involontaire, même avec coquille). Mais le plus beau c’est qu’une fois « neutralisé » (souvent allongé au sol), l’agresseur devient l’agressé et se prend des coups de pieds pleine tête, quand ça n’est pas le couteau dans la poitrine !! Légitime Défense ??

 

L’insécurité grandissante, les violences et agressions quotidiennes permettent à certains pseudo-experts de profiter de ce sentiment général pour enseigner n’importe quoi.

 

Méfiez-vous des contrefaçons !



 POURQUOI SE PROTEGER

Près de 14000 cambriolages sont constatés annuellement en 

Région Rhône - Alpes par la gendarmerie

80% des cambrioleurs passent par la porte d'entrée

C'est au bout de 5 minutes de vaines tentatives qu'un cambrioleur 

abandonne

1 cambriolage sur 2 a lieu pendant les vacances

8 vols sur 10 ont lieu dans la journée 


La gendarmerie s'engage quotidiennement sur le terrain dans la lutte contre 

toutes les formes de cambriolages

Cette démarche nécessite une collaboration pérenne de tous les acteurs 

concernés à tous les échelons (population, élus, administrations et 

collectivités territoriales)

Le fait de régulièrement sensibiliser la population sur le fléau est une 

démarche citoyenne qui porte ses fruits

La prise de conscience de chacun sur le fait que les « cambriolages n'arrivent 

pas qu'aux autres » incite à la prévention et la protection

Un enjeu qui nécessite un engagement de tous les jours

file:///C:/Documents%20and%20Settings/Mes%20documents/get.aspx.jpegjpeg


CONSEILS POUR TOUS LES JOURS

PROTEGER VOTRE LOGEMENT

PROTEGER VOS BIENS

DETECTER LES CAMBRIOLEURS

SE MONTRER VIGILANT ET DISCRETDISCRET


PROTEGER VOTRE LOGEMENT

Agencer votre porte d'un système de fermeture fiable, d'un viseur 

optique, d'un entrebâilleur

Protéger vos fenêtres et ouvertures à l'aide de volets, grilles, 

barreaux

Les baies vitrées, pour limiter les effractions peuvent être 

renforcées par des traverses en bois sur le sol

Un système de détection de présence lumineux et une alarme 

peuvent compléter ce dispositif 

Fermer votre porte à clef même lorsque vous êtes chez vous et à 

double tour lorsque vous quittez votre logement 

Changer votre serrure si vous avez perdu vos clés et n'accrochez 

jamais les clés de votre maison et de votre voiture sur le même 

porte-clefs

N'inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clés

Ne laissez pas vos clés sous le paillasson ou dans la boîte aux 

lettres

PROTEGER VOS BIENS

Placez vos bijoux et vos valeurs en lieux sûrs (les piles de linge 

sont les cachettes les plus connues)

Ne concentrez pas en un seul endroit (souvent le hall d'entrée) les 

portefeuilles, clés de voiture (cela facilite le vol du véhicule en plus 

du cambriolage), clés de maisons, etc..

Gardez les factures des biens que vous achetez et notez les 

numéros de série des appareils multimédia : les factures peuvent 

être utiles pour justifier la valeur des biens qui vous ont été volés 

et les numéros permettent de pouvoir identifier les propriétaires 

des biens par la suite, lorsque les gendarmes auront interpellé ces 

derniers. 

Prenez des photos de vos objets précieux ou de valeur ainsi que 

de votre mobiliermobilier

DETECTER LES CAMBRIOLEURS

Soyez attentifs aux présences insistantes et étrangères à votre 

quartier, il se peut que des cambrioleurs effectuent des repérages

Des appels suspects sur votre téléphone fixe (raccrochage de 

l'appelant dès que vous répondez par exemple) peuvent signifier 

un «sondage» effectué par des cambrioleurs sur votre présence ou 

vos horaires

Certains cambrioleurs utilisent des signes de reconnaissance 

tracés au stylo, au crayon ou à la craie. Si vous voyez de tels 

signes, recopiez les sur papier, prenez une photo et contacter la 

gendarmerie, Il ne faudra pas tarder à les effacer

COMMENT RÉAGIR SI VOUS AVEZ ÉTÉ VICTIME

Ne touchez à rien, essayer de conserver les traces et les indices, 

composer le 17 

Déposez plainte auprès de la gendarmerie ou de la police

Communiquer les références et/ou photographies des objets 

dérobés

Faites une déclaration de vol à votre assurance dans les 2 jours

En cas de vol de chèques ou de cartes bancaires, faites le plus 

rapidement possible opposition auprès de votre banque

Préservez les traces et les indices, ne rajoutez pas de traces sur les lieux 

de l'infraction, (gobelets, cigarettes, pas, empreintes...), ne manipulez pas 

les objets que les cambrioleurs peuvent avoir abandonnés ou touchés

NUMEROS UTILES : chèque volé : 08 92 68 32 08 ------ Carte bancaire dérobée : 08 

92 70 57 05 

● Conception diapo rama cellule COM RGRA et BPJ RGRA novembre 2010